COMMUNIQUÉ DE PRESSE2019-03-26T12:49:22+01:00

Communiqués de presse

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean euismod bibendum laoreet. Proin gravida dolor sit amet lacus accumsan et viverra justo commodo. Proin sodales pulvinar tempor. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nam fermentum, nulla luctus pharetra vulputate, felis tellus mollis orci, sed rhoncus sapien nunc eget.

mars 2021

Décryptage de la Réunion des Deux Assemblées (Lianghui) – 24/03/2021

Le rendez-vous annuel le plus attendu en Chine s’est ouvert les 4 et 5 mars 2021 à Pékin. Les « Deux Assemblées » (lianghui) désignent les réunions plénières annuelles de l’Assemblée populaire nationale et du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (représentants de la société : hommes d’affaires, intellectuels, artistes etc…), réunissant pas moins de 5 000 délégués.

Après un report historique en 2020 en raison de la pandémie Covid-19, la session de 2021 se déroule dans de meilleures conditions avec une pleine reprise économique et une jugulation efficace de la crise sanitaire.

Le Premier ministre LI Kequiang présentera à cette occasion son rapport d’activité et dévoilera les grandes lignes de la stratégie et la vision de la Chine en 2021, alors qu’une nouvelle administration américaine vient de prendre place à la Maison blanche. La validation du 14ème plan quinquennal est grandement attendue.

Depuis le 5ème Plénum du 19ème Comité central du Parti en octobre 2020 qui présentait ce plan (2021-2025) en parallèle d’un plan inédit « Vision 2035 », la Chine a confirmé son souhait d’œuvrer plus intensément pour son indépendance technologique grâce à la stimulation de son innovation, dans un contexte de rivalité avec les Etats-Unis. Garantir une croissance de qualité, répondant aux enjeux environnementaux, est le défi majeur que le pays s’emploie à relever. La notion de « circulation duale », la question de la gestion des marges de la Chine (Hong Kong, Taiwan, mer de Chine) ou le sujet de l’éradication de la pauvreté en Chine devraient se placer également au cœur des échanges.

Afin de décrypter décrypter pour vous les points fondamentaux évoqués lors de ce rendez-vous majeur, nous vous proposons de nous retrouver le 24 mars pour une réunion spéciale autour de :

  • François CHIMITS, Economiste, modèle de développement et enjeux de concurrence internationale, Mercator Institute for China Studies (MERICS), et
  • André CHIENG, Président de l’AEC et Vice-président du COMITE FRANCE CHINE

Nous en profiterons pour faire un état des lieux de la cartographie politique chinoise et des dernières nominations, grâce à notre outil le « Répertoire des dirigeants chinois », mis à jour toutes les semaines par notre équipe.

février 2021

Point sur l’Accord global sur les investissements UE-Chine (CAI) avec Maria MARTIN-PRAT, Directrice à la Direction générale du Commerce à la Commission Européenne – 24/02/2021

Après sept années de négociation, l’Union européenne et la Chine ont conclu en son principe un accord global sur les investissements (CAI en anglais) le 30 décembre dernier.

Cet Accord vise à rééquilibrer les relations entre l’Union européenne et la Chine afin d’ offrir aux entreprises de l’Union européenne un meilleur accès au marché chinois avec des conditions de concurrence plus équitables. Il devrait également garantir un meilleur respect de la propriété intellectuelle en interdisant les transferts de technologie forcés ainsi que renforcer la transparence des subventions aux entreprises publiques chinoises. Ce partenariat se distingue des autres accords commerciaux signés par la Chine, car pour la première fois il contient des engagements en matière de développement durable et sur le plan social.

Pour le décrypter et en discuter, nous aurons le plaisir d’échanger avec Madame Maria MARTIN-PRAT, Directrice à la Direction générale du Commerce, à la Commission européenne, qui a mené les négociations pour l’Union européenne. Elle partagera son opinion sur l’importance de cet accord et sa portée à la fois économique mais aussi politique. Enfin, elle nous présentera les principales dispositions qui vont changer la donne pour les entreprises françaises.

janvier 2021

Point de rentrée avec SEM Laurent BILI, Ambassadeur de France en Chine – 27/01/2021

Chers membres, 

 

En ce début d’année, nous vous proposons de vous réunir autour de S.E.M Laurent BILI, Ambassadeur de France en Chine, pour partager un point de rentrée Chine. L’année 2020 a été marquée par l’épidémie de Covid-19 qui a bouleversé nos sociétés et nos économies. Les mesures prises par la Chine lui ont permis de sortir rapidement de cette crise sanitaire et d’entamer une belle reprise économique, pour finir l’année avec un taux de croissance positif de près de 2%, au bénéfice, entre autres, des entreprises françaises implantées localement. Cependant, l’émergence de nouveaux foyers de contamination en Chine a ravivé les inquiétudes des autorités qui à l’aune du nouvel an chinois ont renforcé les mesures de prévention.

L’année écoulée a également vu les tensions sino-américaines monter en puissance et conduire à l’intensification de sanctions américaines, et à l’adoption en Chine d’une nouvelle loi pour limiter les exportations de produits et technologies sensibles. Ces mesures à la portée extraterritoriale interrogent les entreprises françaises sur les répercussions qu’elles peuvent avoir sur leurs activités.

C’est dans ce contexte, que la Chine s’est à nouveau positionnée comme acteur majeur au centre de l’échiquier mondial en renforçant ses partenariats stratégiques aussi bien en Asie qu’en Europe.
Ainsi elle a non seulement conclu l’accord de libre-échange RCEP (partenariat régional économique global) en Asie, exprimé son souhait de rejoindre le CPTPP (partenariat transpacifique global et progressiste) mais également adopté dans son principe l’accord global d’investissement avec l’Union Européenne, qui vise un rééquilibrage de l’accès au marché chinois pour les investisseurs européens et de meilleures conditions de concurrences équitables.
C’est via le rôle qu’elle joue au sein de l’Union Européenne, mais aussi grâce au maintien de ses nombreux échanges bilatéraux à haut-niveau, que la France a réussi à renforcer ses relations avec la Chine, propices à de nouveaux échanges nourris en 2021.

Ce webinaire sera l’occasion pour S.E.M l’Ambassadeur de commenter ces différents sujets et de partager sa vision sur leurs évolutions en 2021.

novembre 2020

Réunion d’analyse du 5e Plénum du PCC – 18/11/2020

Vème Plénum du Parti communiste chinois : Quelles nouvelles orientations politiques et économiques en Chine ?

Présentation de l’interface du Répertoire du Dirigeants chinois développé par le CFC, analyse des enjeux de pouvoir par Axel PAYETTE, PDG de CERCIUS (état des lieux des enjeux de pouvoir en novembre 2020, le pouvoir de XI Jinping : quelles perspectives en vue de 2022 ?, évolution de la politique étrangère chinoise) et intervention d’André CHIENG, vice-président du Comité France Chine et PDG de AEC  : Quelle place pour les entreprises étrangères dans ce nouveau paysage politique ? (présentation des contours du 14ème plan quinquennal, présentation de la stratégie de « circulation duale » et analyse de la place réservée aux entreprises étrangères en Chine dans les nouvelles orientations de la politique économique chinois).

octobre 2020

Réunion sur l’accord d’investissements UE-Chine – 30/10/2020

Etat d’avancement des négociations de l’accord global sur les investissements entre l’UE et la Chine : Quels enjeux pour les entreprises françaises en Chine ?

Avec l’intervention de Jonathan Gindt, Chef de Bureau des Règles internationales du commerce et de l’investissement, Direction générale du Trésor, Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Avec les témoignages de nos membres ; Suez et DS Avocats.

Intervention du Directeur général du Comité France Chine – BPI France 01/10/2020

Covid-19 : tous solidaires de la Chine ? Interdépendances industrielles et évolutions possibles.

La crise du Coronavirus a montré l’interdépendance des pays les uns vis-à-vis des autres et la prégnance chinoise dans la croissance industrielle de tous. Comment ce constat pourrait-il faire évoluer les liens entre nos entreprises et la Chine ?

Interventions d’Olivier Charmeil (Sanofi), de Sybille Dubois-Fontaine Turner (Comité France Chine), de Guillaume Eichene (Bpifrance) et d’Isabelle Lebo (Bpifrance).

septembre 2020

Réunion de rentrée du Comité – 24/09/2020

Quelles perspectives en Chine en cette rentrée 2020 ?

Visio-conférence Zoom autour de la présentation des actions CFC menées autour des travaux 2020-2021 des Commissions-Projets, avec les interventions de François Godement, Conseiller pour l’Asie à l’Institut Montaigne, et d’André Chieng, Président-directeur général de l’Asiatique Européenne de Commerce, Vice-président du Comité France Chine.

juillet 2020

décembre 2019

Lauréats 2019 des Prix de l’Innovation des équipes franco-chinoises

Les Prix de l’Innovation des Equipes franco-chinoises du Comité France Chine ont été remis le 16 décembre 2019 lors de la 1ère édition de la Conférence sur l’Innovation franco-chinoise dans les locaux du MEDEF.

4 équipes biculturelles ont été distinguées par un Prix pour leurs travaux et leurs solutions innovantes et une Mention Spéciale Entrepreneur a été décernée. Cette année, les innovations ont porté spécifiquement sur les questions de nouvelles énergies, de mobilité, de l’éducation, de santé, et de ville intelligente.

PALMARES 2019

Prix R&D

Eclairage adaptatif pour la sécurité routière : 4K Picturebeam Monolithic Lighting

(VALEO) : Technologie monolithique d’éclairage pour les automobiles intelligentes : fonction anti-éblouissement et projection d’image au sol pour le conducteur.

Prix Produit Innovant

Monitorage intelligent du réseau électrique à grande échelle : Easergy P5
(SCHNEIDER ELECTRIC) : Un appareil de mesure intelligent qui détecte les défauts électriques et communique avec le disjoncteur pour maintenir la disponibilité de l’énergie au sein du réseau électrique.

Prix Initiative Innovante

Accroitre la sensibilité des enfants sur le sujet de l’environnement : Gaia Project
(ALBATROSS FONDATION) : Promouvoir la formation des jeunes au développement durable avec des outils tels que des kits scientifiques et interactifs.

Prix F2

Les Prix F2 en Intelligence Artificielle ont récompensé deux talents, français et chinois, issus de la sélection 2018 de l’initiative F2 (Forty under Forty), organisée par les French Tech Hubs de Chine qui ont sélectionné 40 talents de moins de 40 ans dans le domaine de l’Intelligence Artificielle.

  • Nicolas MERIC : CEO de DREAMQUARK, start-up utilisant l’IA et le Machine Learning pour renforcer les analyses dans les secteurs de l’assurance et de la santé.
  • SHI Miaojing 史淼晶 : chercheur à l’INRIA Rennes en vision par ordinateur, branche de l’IA qui permet à une machine d’analyser, traiter et comprendre une ou plusieurs images basées sur du Machine Learning.

Une mention spéciale « Entrepreneur » a été décernée pour récompenser l’esprit entrepreneurial d’un projet d’une start-up dans le domaine de l’innovation.

Création d’une cartographie de l’innovation chinoise : Innovation Without Borders

(NR2) : Moteur de recherche et algorithmes permettant de cartographier les entreprises innovantes chinoises et de les mettre à disposition de tous les acteurs hors de Chine.

août 2019

Webinaire exceptionnel avec S.E.M. Lu Shaye – 17/06/2020

Mesures chinoises de relance de l’économie :

L’économie chinoise a payé un lourd tribut à la lutte contre le Covid-19. Il semble que l’activité n’ait pas encore retrouvé son niveau de pré-crise. Les incertitudes sont élevées et lors des deux Assemblées, le gouvernement a renoncé à fixer un objectif de croissance en 2020. Comment la Chine peut-elle relancer la consommation intérieure ?

Lors de la crise financière de 2008, la Chine avait financé massivement de grands projets d’infrastructures qui ont permis de relancer l’économie. Le gouvernement semble cette fois-ci s’orienter vers une croissance axée sur des dépenses dites d’avenir (5G, internet des objets, véhicules électriques) et axée sur l’emploi avec un accent mis sur les métiers de rue. Mais cette orientation ferait l’objet d’un débat interne. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce débat et ses enjeux ?

Rôle des entreprises et des investisseurs étrangers dans la reprise économique en Chine :

Quelle place la Chine compte-t-elle accorder aux entreprises privées dans son plan de relance ? La Chine va-t-elle ouvrir davantage de secteurs aux investisseurs étrangers ?

Sur les relations franco-chinoises :

Comment renforcer et renouveler nos relations et entretenir nos coopérations ? Pouvons nous anticiper/espérer des initiatives de contact de haut niveau d’ici la fin de l’année ? Selon vous, dans ce contexte quel rôle le Conseil d’Entreprises franco-chinois, créé à l’initiative des deux présidents français et chinois peut jouer ?

Sur la coopération sino-européenne :

L’épidémie de Covid-19 a perturbé le calendrier des négociations internationales, notamment celles entre la Chine et l’Union Européenne. Où en est-on des discussions sur un accord sino-européen sur les investissements ? Quelle est la position de la Chine sur ce dossier ?

Sur le rôle international de la Chine :

L’impact de l’épidémie du Covid-19 a été mondial et a mis à l’épreuve l’ensemble des partenariats internationaux. Quel rôle la Chine souhaite-elle jouer sur la scène internationale et au sein des grandes instances multilatérales ?

Réunion de suivi sur la crise du Coronavirus avec le Consul général de France à Wuhan – 03/06/2020

Réunion de suivi impact de la crise Covid-19 sur les entreprises françaises en Chine : Quelles stratégies de reprise en Chine pour l’Etat chinois et les entreprises, deux mois après le déconfinement à Wuhan 

Témoignage « De la tourmente à la reprise à Wuhan » par Olivier Guyonvarch, Consul général de France à Wuhan

Interventions de représentants du ministère des Affaires étrangères, du ministère des Solidarités et de la Santé, du Service Économique Régional de l’Ambassade de France en Chine

Retours des représentants de DANONE et AIR LIQUIDE, membres du Comité France Chine

décembre 2018

Lauréats 2018 des Prix de l’Innovation des Équipes franco-chinoises

Les Prix de l’Innovation des Équipes franco-chinoises du COMITÉ FRANCE CHINE ont été remis le mardi 4 décembre 2018 lors de la Soirée Pourpre, soirée de valorisation des coopérations économiques franco-chinoises

3 équipes biculturelles ont été distinguées pour leurs travaux et leurs solutions innovantes. Cette année, les innovations ont porté spécifiquement sur les questions de nouvelles énergies, de mobilité, de services, de santé, d’applications industrielles et de ville intelligente.

 

PALMARÈS 2018

PRIX R&D

Deux équipes ex-aequo :

  • Vehicle to grid (VALEO / XCHARGE) : Pour leur système intelligent, contrôlé via une application smartphone, de recharge et d’approvisionnement en électricité sur le réseau à partir de batteries de véhicule électriques et hybrides au repos
  • Dehydris Ultra (SUEZ) : Pour leur technologie propre et rapide visant à réduire et à valoriser en combustibles les boues d’épuration. Cette technologie innovante d’ultra-déshydratation à basse température s’inspire d’un processus naturel millénaire.

PRIX PRODUIT INNOVANT

Le Prix Produit Innovant n’a pas été remis en 2018, mais une Mention spéciale a été décernée pour sa contribution en matière de santé à :

Cartes de test de sensibilité microbienne (BIOMERIEUX) Des cartes de test de sensibilité microbienne sont adaptées à la population chinoise afin de combattre la résistance aux antibiotiques en Chine.

PRIX INITIATIVE INNOVANTE

French Dream Town / French City Brain (SYSTEMATIC – GOLD TRUFFLE ENGINEERING)

Initiative franco-chinoise rendant interopérables, grâce à l’écosystème d’ALIBABA, des technologies avancées de gestion énergétique et digitale des projets urbains de nouvelle génération. Ce premier démonstrateur est une plateforme de gestion intelligente reposant sur une infrastructure d’objets connectés, de Cloud sécurisé et d’IA, qui pilote en temps réel un système hybride de production/stockage de nouvelles énergies et un ensemble de capteurs environnementaux et de réseaux WiMesh dédiés à la ville.